La Nouvelle-Zélande à vélo, l'aventure sportive et humaine de François Guimard - Le Sportif

La Nouvelle-Zélande à vélo, l’aventure sportive et humaine de François Guimard

François Guimard, jeune breton de 29 ans, travaille chez Le-sportif.com depuis 4 ans. Il est en charge de l’implantation de l’entreprise sur le marché Nord-Américain, depuis leur filiale à Montréal (Canada). En décembre 2018, François s’est lancé un défi sportif et humain : parcourir la Nouvelle Zélande, du Nord au Sud, à vélo et en totale autonomie. Il raconte son parcours et ses rencontres.

Comment t’est venue l’idée de ce périple à vélo ?

L’un de mes amis a traversé la cordillère des Andes à vélo l’an passé. C’est lorsque nous nous sommes vus pendant son voyage que l’idée a commencé à me trotter dans la tête. Passionné de vélo, j’ai pratiqué en compétition amateur en France, mais j’avais du mal à m’imaginer partir avec un vélo chargé de bagages.

Quel était le parcours défini ?

J’ai commencé par l’île du Nord : je suis parti d’Auckland jusqu’au Cap Reinga (le point le plus au nord de la Nouvelle Zélande), pour redescendre vers le Cap Palisser (le point le plus au sud de l’ile Nord) et rejoindre ensuite Wellington. A raison de 90 km par jour en moyenne en fonction de la météo, le profil (plat ou montagneux), 2300 Kilomètres ont été parcourus en un mois.

Les rencontres ont été nombreuses, peux-tu nous en parler ?

« Oui, j’ai fait de belles rencontres, à commencer par Dirk, un allemand de mon âge, également à vélo. Parcourant le même itinéraire, nous avons voyagé ensemble pendant 3 semaines. Partager cela était chouette d’autant que ça nous a permis de nous motiver pendant les nombreux jours de pluie.

Et puis Ian, un écossais qui vit à Auckland avec sa femme. Intéressé par notre aventure, il nous a invités chez lui et nous a offert le repas, un bon vin et une chambre pour la nuit. Noël avant l’heure ! Des rencontres qui font beaucoup de bien, du partage, de la confiance, du savoir vivre. Côté paysages, ils changent radicalement sur une courte distance. C’est très varié et, de fait, motivant. La diversité des paysages est juste incroyable, c’est tellement beau, et parfois c’est totalement vierge, aucune trace de l’homme, ça fait du bien de voir ça. De plus les Néozélandais sont très gentils et courtois, ils sont plutôt admiratifs lorsqu’on arrive chez eux à vélo, ils n’hésitent pas à nous donner des conseils pour les prochains jours. C’est vraiment très agréable de voyager dans une telle ambiance. »

Un souvenir à partager ?

C’était une super aventure ! En plus du côté sportif et aventure que j’adore, être en totale harmonie avec la nature est génial. Il est tellement facile de s’arrêter 5 min juste pour souffler ou admirer le paysage ! »

Suivre le voyage de François sur sa page Facebook

Relire les articles sur le voyage de François Guimard en Nouvelle-Zélande :

Photos © François Guimard

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 29 mars 2019

    […] Relire : La Nouvelle-Zélande à vélo, l’aventure sportive et humaine de François Guimard […]

  2. 9 avril 2019

    […] Relire les autres articles consacrés au voyage de François Guimard : Bien préparer son voyage à vélo et La Nouvelle-Zélande à vélo, l’aventure sportive et humaine de François Guimard […]