Voyager avec l'appui de son employeur, c'est possible! - Le Sportif

Voyager avec l’appui de son employeur, c’est possible!

Réaliser un voyage de 2 à 3 mois avec la bénédiction et les encouragements de son employeur, vous en rêvez ? François Guimard, membre de l’équipe de Le-sportif.com au Canada l’a fait ! Il nous détaille les conditions nécessaires à une aventure réussie pour l’employeur comme pour le salarié. 

François Guimard et Régis Rosenstiehl

« Tout d’abord, avoir un employeur ouvert d’esprit et à l’écoute du projet est essentiel. Tout comme le salarié se doit d’être honnête et exprimer dès le début son intention. Rencontrer Régis Rosenstiehl [ndlr : fondateur de Le-sportif.com] est une chance, il est très humain et aime voyager. De fait, mon voyage l’intéressait tout particulièrement et il m’a encouragé à partager cette aventure sur les réseaux sociaux, ce que je n’aurais pas fait spontanément pour rester discret vis-à-vis des autres salariés.

Ensuite, les conditions financières et pratiques doivent être claires et cohérentes par rapport à l’activité de l’entreprise. Pour ce voyage, j’ai donc posé un congé sans solde et choisi pour m’absenter une période creuse, l’hiver étant une saison moins chargée en événements sportifs.

Enfin, je suis conscient d’évoluer dans un secteur et un métier qui autorisent de plus longues absences du bureau. Si une présence physique au quotidien était nécessaire, cela serait plus compliqué. De plus, avec ma tablette, je reste connecté à l’activité de l’entreprise ; je consulte et suis mes courriels à distance. Et si nécessaire, je prends le temps d’y répondre. Cela fait aussi partie des conditions convenues avec l’employeur. »

Relire les différents articles sur le voyage de François :

Vous aimerez aussi...